Site officiel de l'Office de Tourisme
Accueil >
" Le parler d'ici " et l'accent d'Oc
" Le parler d'ici " et l'accent d'Oc
Les mots et expressions incontournables et cocasses.
Spécialités locales, traditions
Spécialités locales, traditions
Coco de Pamiers. Charcuteries. Flocons d'Ariège. Vin.
Produits fermiers et marchés.
Produits fermiers et marchés.
Accueil à la Ferme. Marchés. Cueillettes. Dégustation.
Recettes
Recettes
Mounjetado. Azinat et sa rouzole. Millas. Oreillettes.

Mounjetado

photo mounjetado   Le cassoulet se décline en nombreuses variantes, en Pays de Pamiers ce sera : La Mounjetado.

Pour 4/5 pers. Préparation : 15mn. Cuisson : 2h.

Ingrédients : 500gr de Cocos de Pamiers (haricots blancs secs) ou de lingots ariégeois. 2 saucissons de couennes (coudenat). 1 jarret et quelques couennes. 2 oignons. 2 carottes. 2 grains d'aïl. Facultatif mais conseillé : morceaux de confit de canard.
* Les saucissons de couennes peuvent être remplacés par de la saucisse grillée servie en accompagnement de la mounjetado.

La veille : faire tremper les haricots une nuit dans l'eau froide.

Dans une grande casserole faire revenir les carottes (en rondelles), les oignons (émincés) et les grains d'aïl. Lorsque tout est bien roux, ajouter 2 litres d'eau froide, les couennes et le jarret, porter à ébulition pendant 5 minutes.
Ajouter ensuite les haricots (égoutés) et laisser cuire à feu très doux pendant 1H30. Puis mettre les saucissons de couennes et les morceaux de confit et laisser mijoter encore 30mn.
 

Azinat et rouzole

photo-Azinat  

La potée paysanne typique de la cuisine ariègeoise.

Pour 4/5 pers. Préparation : 10mn + 20mn (Rouzole). Cuisson : 1h30

Ingrédients pour l'azinat (soupe) : 1 beau chou d'hiver. 3 carottes. 1 poireau. 6 pommes de terre. 1 oignon. du coustellou (travers de porc). 2 tranches de poitrine poivrée.
Ingrédients pour la rouzole (farçi) : viande de porc hachée, œufs, mie de pain trempée dans du lait, persil, ail, façonné en galette et frit à la poêle.

Laver le chou, l'effeuiller en retirant les parties trop dures, le faire blanchir 5 mn.
Faire revenir l'oignon avec la poitrine poivrée coupée en gros morceaux, puis mettre les légumes dans le panier de la cocotte (sauf les pommes de terre) et le coustellou, recouvrir d'eau froide. Porter à ébullition et laisser mijoter à couvert au moins 1H.
Ajouter les pommes de terre, poser la rouzole dessus (prévoir à l'avance le diamètre adéquat) et laisser encore mijoter 30mn.

Millas

photo le millas  
Sucré ou salé il régalera petits et grands

Pour 4/5 personnes. Préparation : 20mn. Cuisson : 15mn

Ingrédients : farine de maïs (blanche ou jaune), eau, sel.
Arôme vanille ou fleur d'oranger (pour la version sucrée).

Remplir au trois quart d'eau une casserole. Mettre sur le feu et porter à ébulition. Saler.
Baisser le feu et jeter en pluie la farine dans l'eau, tout en remuant sans cesse, avec une cuillère en bois, jusqu'à obtenir une pâte assez épaisse. Il faut compter 15mn de cuisson.
Une fois cuite cette préparation est mise à refroidir dans un plat creux ou étalé sur une plaque à pâtisserie.
En refroidissant le millas se solidifie.
Quand il est tout à fait froid, on découpe des portions que l'on fait frire dans une poêle (avec de l'huile ou un peu de graisse de canard).
Le millas peut être servi chaud avec une viande en sauce mais aussi saupoudré de sucre ou accompagné de confiture ou de miel pour le dessert.

Oreillettes

 

Ce dessert, jadis réservé pour célébrer Carnaval et Mardi-gras, se déguste aujourd'hui tout au long de l'année.

Ingrédients : 3/4 de litre d'huile. 600 g de farine. 3 oeufs entiers. 100 g de sucre en poudre. 100 g de beurre. 1 verre de lait. 2 cuillères à soupe de fleur d'oranger (facultatif). 1 cuillère à café de sel. 10 g de levure de boulanger.

Dans un saladier, casser et battre les oeufs, ajouter le lait, le sucre et le beurre ramolli, le sel, la fleur d'oranger et la levure. Bien mélanger le tout.
Incorporer la farine petit à petit jusqu'à obtenir une pâte homogène et former une boule. Placez la boule de pâte dans le saladier, couvrez et laisser reposer 1/2h à 1h.

Travailler à nouveau un petit peu la pâte et découpez des petits pâtons que vous étirez à la main ou de préférence au rouleau (pour des oreillettes plus fines) sur une plaque farinée pour éviter que " ça accroche ".
Mettre l'huile dans une grande poêle, attendre qu'elle soit bien chaude et y plonger les morceaux de pâte. La cuisson est assez rapide : dès que les oreillettes sont " à peine dorées " (trop dorées elles seront moins goûteuses) les retourner, puis, dès que l'autre face est à peine dorée, les retirer et les saupoudrer de sucre tant qu'elles sont encore chaudes.